Agence Félix

Professionnels, une question ? Contactez-nous au 04 50 60 31 47

Salaisons Artisanales depuis 3 générations
Au cœur des Savoie depuis 1932

Notre histoire

A la pointe de la tradition

Depuis 1932

l-heritage

Depuis de nombreuses décennies,
le nom «BAUD» est associé au monde
de la viande dans le bassin Annécien.

1932

Fernand alors marchand de bestiaux, ouvre avec son frère Joseph la boucherie rue Carnot à Annecy en 1928. C'est en 1932 qu'il ouvrira ensuite sa propre boucherie à Villaz

1958

C'est à Thorens-Glières que Fernand ouvre alors sa deuxième boucherie avec son fils ainé Robert. Ce commerce est toujours en activité à ce jour, tenu par la troisième génération des "BAUD", François Xavier.


photo-de-famille

1965

Gérard BAUD un autre des quinze enfants de Fernand et Marthe, ouvre
la « Société Annécienne du Porc » et rapidement deux de ses frères le rejoignent dans l’aventure, Daniel et Francis.

  • Ils fournissent de nombreux bouchers-charcutiers d’Annecy et des environs en découpe de viande de porc fraîche, jambons cuits et salaisons fumées.
  • La fabrication de jambons fumés au genièvre est une spécialité de
    la maison, héritage du savoir-faire de Fernand.
  • Elle continue alors à se faire de manière traditionnelle avec l’utilisation du fumoir de la boucherie de Villaz, et le séchage au château de Disonche des cousins « Tardivel ».

1990

Daniel Baud, le plus jeune des frères, construit des nouveaux locaux à Villaz et crée la société « Salaisons Artisanales de Savoie».

Il se spécialise dans la fabrication de jambon fumé, noix de jambon, lard paysan… mais aussi dans la charcuterie traditionnelle, comme par exemple les "Diots", une spécialité locale reconnue.

Depuis le début, son fils Maxence travaille à ses côtés, en parallèle de ses études puis en complément de sa vie professionnelle dans le secteur du génie civil et travaux publics.

daniel-baud

2002

Maxence, de plus en plus impliqué dans l'activité de salaison, effectue un virage dans sa carrière professionnelle. Il décide de reprendre la société après s’être formé pendant une année à la gestion et au management d'entreprise.

2004

Il succède à son père, qui reste présent dans l’entreprise, (aujourd’hui encore...!)


Les compétences s’élargissent :

  1. Maxence élabore de nouvelles recettes de salaisons et charcuteries, certaines avec des noms "déposés",
  2. Les activités s'élargissent. Notamment, avec la fabrication de charcuterie "cuite", un atelier de pré tranchage, et un service de boucherie traditionnelle pour les chefs cuisiniers…

Daniel Baud

2008

La société effectue un premier agrandissement et double sa surface pour atteindre 600m2.

2014

De nouveaux travaux sont engagés avec la rénovation complète de la partie originale des ateliers et agrandissements des locaux portant la surface totale à 1000m2.

2019

Maxence saisit l’opportunité d’acquérir une ancienne scierie à 500m de nos ateliers au bord de la rivière. 
Il y a plus de 120 ans, ce bâtiment était initialement un moulin. Il sera ensuite transformé en scierie, entrainée hydrauliquement grâce à un barrage situé en amont de la rivière.
Les sous-sols d’origine nous permettent aujourd'hui d'affiner naturellement nos pièces de salaisons d’exceptions.

Pour l’histoire, c’est dans cette scierie que Fernand, le grand-père, venait chercher la sciure de résineux pour fumer ses jambons.

Le financement de notre nouvel atelier a été soutenu par  :

region-ara-logo-2

2021

Mise en service du nouvel atelier dédié à la découpe de viandes fraîches et à la fabrication des grosses pièces de salaisons (Jambons, Noix de Jambon...)

Aujourd'hui

L'équipe est aujourd'hui composée de 20 personnes sur l'ensemble des activités : 15 personnes en production, 5 personnes en vente, communication et administratif, entourés de Maxence et Daniel Baud. 

CAPTCHA protection